UBISOFT: Conclusion

lundi, 10. janvier 2011

Conclusion

Ubisoft est l’entreprise familiale des frères Guillemot, ceux ci occupent la direction de l’entreprise. Sur l’exercice 2009 l’entreprise enregistre un résultat négatif, son chiffre d’affaire baisse, et sa marge brut également, en d’autres termes elle vend moins et diminue sa rentabilité.

En ce qui concerne la trésorerie de l’entreprise on constate qu’elle est faible et qu’elle s’est dégradée et ce, par l’impacte du résultat négatif. Celui-ci est certes en déclin, mais peut s’expliquer par l’augmentation de investissement en recherche et développement et la mise en place de campagne marketing de cross média, pour supporter les ventes.

La situation économique d’Ubisoft est cohérente face à sa stratégie globale. L’entreprise veut développer des projets innovants en marques propres, et les imposer sur un marché fortement concurrencé. Par conséquent Ubisoft est dans une phase de stabilisation, ou de préparation, posant les jalons de sa future expansion, en marque propres (jeux Assassin’s Creed, Lapin Crétins), lançant des sondes de reconnaissances sur de nouveaux concepts(jeux HAWX et RUSE), et préparant sa stratégie de communication Cross Media (exemple Facebook et Assassin’s Creed, ou partenariat Lapin Crétin/Coca Zéro, cf. ci dessous).

Lapin Crétins Zéro

Plus d’info sur cette campagne sur Coca Zéro et Lapins Crétins

D’autres éléments du buzz marketing avec les Vidéo Lapins Crétins

Capture-3

Page Facebook: AC-Brotherhood Facebook

Au vue de ses aspects stratégiques et marketing, j’ai d’abord formulé l’hypothèse que le cours de l’action serait à la hausse, et serait très fortement sensible à l’annonce de nouveaux projets. Hors, la variation du cour de l’action n’est pas directement influencée par l’activité de l’entreprise (en terme de saisonnalité des ventes) ni par le lancement d’un projet à forte valeur ajoutée, mais avant tout par la cohérence entre les prévisions et les résultats

En effet nous avons vue précédemment que ce sont les informations financières uniquement qui intéressent les investisseurs et non l’hypothèse de performance de l’entreprise dans son domaine. C’est en quelques sortes une crise de confiance qui perturbe le cours de l’action, les actionnaires regardent la conformité entre les résultats et les prévisions et font abstraction du reste. Une approche qui me semble injustifiée dans la mesure où la structure de la dette de l’entreprise est maîtrisée en témoigne le financement par covenants bancaires (ratio de 0,8 des dettes sur capitaux propres).

Pour résumer, ici, les investisseurs privé manquent de confiance dans l’entreprise, alors que les investisseurs institutionnels, type banques, continuent de financer ses investissements. Par conséquent il est possible de dire qu’il y’a une incohérence dans l’évaluation de l’entreprise, de la part des financiers.

Un problème d’évaluation que l’on retrouve dans l’évaluation du Goodwill de l’entreprise. En effet sa détermination est, selon le document de référence limitée aux opérations de fusion acquisition de l’entreprise. Hors il me semble que le Goodwill de l’entreprise est également lié à une sous-évaluation des marques propres de l’entreprise, celle-ci lui confèrent des possibilités économiques importantes, notamment grâce au marché des produits dérivés, mais également une notoriété forte qui lui permettra d’augmenter son chiffre d’affaire dans le future.

Pour conclure, à fin décembre 2010 le cours de l’action est sous-évalué et la baisse du cours constatés sur les deux dernières années, n’est pas liés à une mauvaise gestion de l’entreprise, mais à une mauvaise évaluation de l’entreprise par les financiers. On a reproché à l’entreprise son manque de réalisme dans ses prévisions, sans constatées la situation de l’entreprise dans sa globalité.

Par conséquent, je pense que l’entreprise Ubisoft, est une entreprise fiable, qui peut correspondre au profil d’un investisseur durable, dont l’objectif est un placement long terme. En effet la valeur d’Ubisoft sera selon moi en forte croissance sur 2011, pour devenir une valeur de référence dans le future. Je base ce jugement subjectif, sur la stratégie globale de l’entreprise, ses succès réguliers et futures.

Je vous remercie d’avoir lu cette étude, au complet, si vous avez des remarques, je vous invite à m’en faire part.

Retour vers Partie 3
Retour Sommaire

Parce qu’un blog c’est bien quand il y a du contenu mais c’est mieux quand il est à jour, je vous invite à clicker sur le lien ci-dessous pour voir l’actualité de l’entreprise Ubisoft :

UBISOFT Update

Comments are closed.